Construction d'une maison individuelle : à quels éléments faire attention aujourd'hui ?

Construction d’une maison individuelle : à quels éléments faire attention aujourd’hui ?

C’est l’idéal de nombreux couples encore aujourd’hui : faire construire leur propre maison individuelle. Pour cela, il faut généralement passer par un constructeur expérimenté qui sait répondre à chacune des exigences de ses clients. Toutefois, étant donné la hausse des prix de l’immobilier et de la difficulté relative d’obtenir un crédit auprès de la banque, il ne faut surtout pas se tromper. Dans cet article, on vous présente quelques éléments auxquels vous devriez porter votre attention en particulier !

Le choix du terrain

Nous n’allons pas vous apprendre ici que vous aurez besoin d’un terrain constructible afin qu’une habitation puisse voir le jour dans les règles. Il s’agit plutôt de vérifier certains aspects qui pourraient s’avérer déterminants : 

Avez-vous vu cela : Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir un bon garde meuble à Nantes ?

  • La localisation (terrain situé à proximité ou non de votre lieu de travail ou encore de commerces).
  • L’orientation (terrain qui reçoit suffisamment de lumière naturelle tout le long de l’année).
  • Nature du sol (avec un sol de mauvaise qualité, il pourrait y avoir des surcoûts concernant les fondations).

Autrement, il faudra que vous vous renseigniez sur les règlementations locales afin de savoir précisément ce que vous êtes en droit de construire ou non. En général, un constructeur local engagé saura vous donner les renseignements nécessaires.

La gestion du budget

Comme nous l’avons évoqué en introduction, la construction d’une maison individuelle est particulièrement coûteuse, même s’il y a des disparités en fonction des régions. Il va donc vous falloir établir un budget réaliste pour que votre demande de crédit soit acceptée. En dehors du coût du terrain qui représente souvent à lui seul 30% du montant total, il faudra estimer les frais concernant les travaux de construction ou encore les raccordements aux réseaux.

Lire également : Trouvez votre prochain mobil-home avec GDMH Loisirs

D’autre part, nous vous recommandons de prévoir une marge confortable de l’ordre de 10 à 15%. Il n’est en effet pas rare que des imprévus surviennent à cause de mauvaises conditions climatiques ou autres, ce qui peut augmenter la facture finale. Enfin, faites aussi un tour d’horizon concernant les aides financières dont vous pourriez bénéficier à l’instar du prêt à taux zéro.

Les performances énergétiques de la maison

En 2024, les constructeurs n’ont plus le droit de proposer des passoires thermiques, ce qui signifie que même en optant pour un modèle de base, un diagnostic de performance énergétique devrait donner la lettre D au minimum. Rappelons que ce diagnostic se base aussi sur les appareils de chauffage utilisés et non uniquement sur l’isolation passive de la maison. Nous vous recommandons dans tous les cas de viser le rang A afin de réduire au maximum votre facture énergétique pour être gagnant sur la durée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *